26 Avr. 2013

Vente de bics objectif Ô !

Vous souhaitez soutenir objectif Ô à travers de petites actions ? Nous vous proposons les bics « objectif Ô » ! Ils sont personnalisés aux couleurs de l’asbl, et vous permettent de montrer votre soutien à l’association à tout moment.

Pour en commander, rien de plus simple:

  • Envoyez un mail à Manon en précisant le nombre de bics que vous souhaitez commander
  • Indiquez l’adresse de livraison et de facturation souhaitée.
  • Prix: 3€/bic + frais d’envoi (2€).

L’intégralité des bénéfices de la vente des bics sera reversée au financement des projets d’objectif Ô.

Ne tardez plus et passez commande !

DSC06865 DSC06866

15 Avr. 2013

Carnet de Bord – Mission Congo Premier bilan

Jean-Denis nous livre ses premières impression suite à la mission

« Alors que nous sommes sur la route du retour, je pense déjà au prochain projet que nous pourrons financer là-bas.

En plus de donner accès à l’eau potable à l’orphelinat du Papa Castro,Christian m’a parlé d’un autre projet qui me tient tout particulièrement à cœur. Quand on quitte la base vie d’Alstom à Nseke, plus bas, il y a un petit village avec une dizaine de familles (cela représente une centaine de personnes). Ils n’ont ni eau, ni électricité. Il faudrait aménager une source d’eau potable et en rendre les abords propres et accessibles (avec une dalle de béton par exemple). Ensuite, il faudra créer un petit barrage pour que la source d’eau soit canalisée, et que les femmes puissent venir s’y laver et faire la lessive. Je voudrais tellement financer ce projet.

Si vous souhaitez nous aider à le réaliser, faites-un don sur cette page ou sur le compte 001-500-5007-77. De tout mon cœur, merci.  »

15 Avr. 2013

Carnet de Bord – Mission Congo 14/04/2013

Jean-Denis a pu installer les lampes à l’orphelinat.

14/04/2013

« Bonjour les amis. Aujourd’hui nous sommes allés avec l’équipe Alstom installer les lampes O’sun à l’orphelinat de Papa Castro.  Les enfants étaient contents. Cependant, les toits des petites maisons de l’orphelinat sont en paille. Donc, Alstom va construire un petit portique pour les panneaux, afin que malgré la chaleur cela ne prenne pas feu. Bisous et bon dimanche à vous. »

Alex a assisté à l’installation des lampes et se prépare tout doucement au retour en Belgique.

15 Avr. 2013

Carnet de Bord – Mission Congo 13/04/2013

Alex a été confronté à la dure réalité de l’orphelinat de Papa Castro aujourd’hui.

13/04/2013

orphelinat_congo_5« Bonjour,
Aujourd’hui nous avons été visiter l’hôpital de N’Seke et avons constaté qu’il était fort délabré et qu’il y a un manque de matériel …. Quelle différence avec nos hôpitaux !
Ensuite nous sommes partis pour l’orphelinat et nous nous sommes perdus dans la brousse. Finalement des personnes locales nous ont aidées à trouver la bonne route. Sur place, il a fallu calculer la distance entre le point d’eau et l’orphelinat pour voir quels seraient les travaux nécessaires pour y amener l’eau potable.
Ensuite nous avons distribué des cadeaux aux enfants et sommes rentrés à la base. »

Jean-Denis, avec l’équipe Alstom, a pris les mesures nécessaires pour le projet de l’orphelinat.

13/04/2013

« Aujourd’hui, avec Alfonso, Jean-Paul et Émile de chez Alstom, nous sommes allés à l’orphelinat de Papa Castro prendre les mesures nécessaires à la réalisation du projet d’accès à l’eau potable et à l’électricité. Nous avons pu distribuer des cadeaux aux enfants. Ce sont des moments très touchants pour moi. Bonne soirée et profitez bien de la vie… »

   samedi-2

12 Avr. 2013

Carnet de Bord – Mission Congo 12/04/2013

Alex, dont vous avez pu lire le premier témoignage hier, nous raconte la journée de sensibilisation à Nseke.

12/04/2013

Congo_2013_1« Aujourd’hui en route pour le village de Nseke pour une sensibilisation à l’eau dans les écoles: quels sont les dangers et principalement les maladies( dysenterie, choléra, vers intestinaux…) que l’on peut attraper si on utilise de l’eau non potable. Attention l’eau de pluie n’est pas potable car elle est en contact avec tous les microbes qui sont dans l’air….Sensibilisation à ne pas utiliser l’eau de la rivière pour la boire car elle y est polluée par des métaux lourds rejetés par les mines. On a pas le choix donc on s’y lave, on lave le linge et la vaisselle…
Si on doit utiliser de l’eau non potable pour la consommation, il est indispensable de la faire bouillir. Il est aussi indispensable de se laver régulièrement les mains avec du savon afin d’éliminer les bactéries.
Les enfants ont eu à leur disposition des BD reprenant les règles élémentaires d’hygiène et qu’ils ont ramené chez eux pour en discuter avec toute la famille.

Pas mal d’enfants sont au courant des risques d’utiliser de l’eau non potable mais malheureusement ils n’ont pas toujours de choix…..Congo_2013_2

Les écoles m’ont fortement interpellé car beaucoup d’entre eux doivent amener leur chaise, ils sont beaucoup pour une petite classe avec très peu de matériel scolaire. Ils ont un respect très prononcé pour leur institutrice.

Nous avons ensuite eu la chance d’être accueillis par plusieurs familles pour visiter leur maison… Souvent un espace très réduit (pour raison financière) et très sombre car sans électricité. L’intérieur est vraiment très rudimentaire et ils sont à même la terre. Ils partagent une même chambre pour toute la famille.

Étape suivante, nous allons jusqu’à une source (N’Tegalongi) pour voir comment nettoyer et laisser propre sur le long terme l’accès à cette source. Il faut que l’eau soit la plus propre possible et que donc ni feuille, ni terre n’y tombent. Jean-Denis accompagné de Christian évaluent la construction et son coût.

L’après-midi a été consacrée à la visite de la centrale hydraulique (construite dans les années 50 par les ACEC, actuellement ALSTOM) qui produit l’électricité pour une société minière américaine, et dont certains villages profitent, moyennant contribution pour la plupart des gens sauf ceux travaillant à la SNEL (société nationale électrique). Nous avons ensuite visité le barrage puis la station d’épuration et avons pris connaissance de divers problèmes. »

Congo_2013_4 Congo_2013_3

 

 

 

 

 

 

Jean-Denis a visité un potentiel projet qui lui tient à cœur, nous allons essayer de le financer!

12/04/2013

« En bas de la base vie d’Alstom, il y a un petit village avec une dizaine de familles (cela représente plus ou moins 100 personnes). Ils n’ont ni eau, ni électricité. Il faudrait donc aménager une source en canalisant l’eau et en rendant la source accessible et propre (dalle de béton). Christian, notre partenaire à Nseke, pourrait s’occuper du suivi de ce projet. »

 

11 Avr. 2013

Carnet de bord – Mission en RD Congo

Du 08 au 16 avril, une petite délégation objectif Ô se rend en République Démocratique du Congo en mission.

Plusieurs objectifs lors de cette mission

– Vaste campagne de sensibilisation à Nseke, où objectif Ô a installé une station de potabilisation d’eau de surface en partenariat avec Alstom.

– Visite et prise de mesure de l’orphelinat du Papa Castro à Nsenga. Plus de 200 enfants y vivent sans eau ni électricité.

– Installation de lampes fonctionnant avec des panneaux solaires (plus d’infos sur le site de notre généreux partenaire: O’sun) à l’orphelinat.

Carnet de bord

Alex a 15 ans et étudie à l’Institut Cardinal Mercier. Il participe à cette mission pour découvrir le pays, un autre mode de vie que le sien, et mieux comprendre ce qu’il se passe dans ces pays qui manquent d’eau.

10/04/2013 « Bonjour nous sommes arrivés ce matin à Johannesburg et avons fait la connaissance de Xavier qui a produit les lampes que nous installerons à l’orphelinat de Papa Castro… Un homme super sympa, qui a plein d’idées et qui a vécu énormément de choses dans sa vie qu’il nous a racontées! Le voyage a été fort fatiguant! »

Jean-Denis est Président d’objectif Ô et participe à la mission pour la coordonner et s’assurer de l’avancmission_congoée des projets.

11/04/2013 « Bonjour les amis, je suis bien arrivé au Congo à Nseke, malgré une petite panne de voiture à Kolwesi. Avec Christian (notre partenaire à Nseke) nous avons refait de la sensibilisation dans les écoles. Les enfants se rappelaient encore les infos données lors de la précédente campagne de sensibilisation. A très vite, Jean-Denis »

Plus d’informations suivront au fil des jours. Restez connectés!