22 juin. 2016

Reportage des Niouzz sur la semaine de sensibilisation d’objectif Ô

La RTBF était présente lors de notre semaine de sensibilisation à l’école de l’Air Pur de Seraing (voir article ci-dessous).

Pour découvrir leur reportage sur objectif Ô et notre volet d’éducation au développement, cliquez ICI

(à partir de 1min28sec)

22 mai. 2016

Semaine de sensibilisation à l’école de l’Air Pur de Seraing

Vendredi 13 mai 2016

Mais que s’est-il passé le vendredi 13 mai ? Rien de malheureux, je vous rassure ! Cependant, un événement spécial a bien eu lieu entre les murs de l’école primaire de l’Air Pur de Seraing. En effet, les élèves de 3C ont bénéficié d’une animation sur l’eau. Mais attention ! Contrairement aux animations données habituellement par objectif Ô, celle-ci portait plus spécifiquement sur LES CONFLITS LIÉS À L’EAU.

Les élèves ayant déjà assistés à une animation sur l’eau l’année précédente, il était indispensable de vérifier si leurs connaissances en la matière n’avaient pas été oubliées en cours de route. Je vous laisse deviner… Hé oui ! Les élèves de 3ème C furent très forts ! Ils signent d’ailleurs un sans faute à notre fameux Quizz de l’Ô.

Après avoir revu ces quelques notions de base, nous avons abordés ensemble la problématique des conséquences du manque d’eau. Tout cela a l’air bien complexe… Mais ne vous inquiétez pas ! Cette problématique avait été très bien illustrée au sein du livre « Qui a volé l’eau? ». Livre entièrement créé par notre ancienne chargée de l’éducation au développement, Melle Floriane Dupas. C’est ainsi que nous avons conté l’histoire de Tom et sa famille dont le village fut privé d’eau… Mais par qui ?!

Lorsque l’on manque d’eau, cela peut rapidement se transformer en un prétexte de conflit. C’est ce qu’objectif Ô a tenté d’expliquer aux élèves de 3C via quelques mise en situation. Deux mini jeux ont été élaborés. Le premier pour montrer aux enfants quelle devrait être la réalité de ce monde : tout le monde devrait pouvoir bénéficier d’un accès à l’eau. Le deuxième a été pensé pour que les enfants réfléchissent au moyen de fournir de l’eau à tous. Nous avons directement remarqué lors de ce jeu que certains élèves partageaient directement leur eau, le but était atteint !

La dernière partie de cette journée d’animation fut plus créative. Les élèves de 3C ont customisé des gourdes ! Pourquoi ? Car notre ASBL a décidé de mener une action sur le terrain. Celle-ci consiste en un échange scolaire avec des écoles de Kinshasa. Comme vous le savez, objectif Ô ne cache pas son implication face aux enfants qui meurent chaque année d’un manque d’accès à l’eau. Via l’envoi de ces gourdes customisées, nous voulions afficher notre soutien et nos encouragements à ces enfants. Leur prouver que nous pensions à eux, pas seulement les adultes conscients mais également des enfants comme eux qui sont qui sont sensible à leurs difficultés.

Du lundi 16 au samedi 21 mai 2016

Suite à cette animation sur les conflits liés à l’eau, nous avons décidé de mettre en place un bar à eaux. Pourquoi ? Dans un premier temps, pour financer notre projet et dans un second temps pour mettre l’accent sur le fait qu’ici, en Belgique, nous avons énormément d’eau. Nous en avons tellement que, lors de cette action, nous avons réussi à faire goûter 15 eaux différentes aux enfants.

Lorsque nous définissons l’eau, nous disons bien souvent qu’elle est insipide. Mais nous avons pu remarquer que selon l’endroit où elle stagne, selon les traitements qu’elle subit, l’eau peu parfois avoir un goût ! C’est ce que les enfants ont découvert durant la semaine du 16 au 21 mai 2016. Entre eaux plates, eaux pétillantes, eaux de source, eaux minérales, eaux aromatisées,… Ce fut un festival de sensation pour les papilles !

Cette action nous a permis de récolter près de 110€. Ce fut une belle réussite pour notre ASBL ainsi que pour la section primaire de l’Air Pur de Seraing. Énormément d’enfants et donc de parents se sont senti concerné par cet appel.

3 déc. 2015

objectif Ô parle de l’accès à l’eau potable sur Radio Emotion

15 oct. 2015

Journée Mondiale du lavage des mains

Ce 15 octobre, nous célébrons la Journée Mondiale du Lavage des Mains. Plutôt anodin à première vue mais tout à fait indispensable à bien y réfléchir…

L’éducation à l’hygiène joue un rôle primordial dans les pays du Sud puisque cela permet d’éviter bien des maladies mortelles : diarrhée, choléra,… Ces mêmes maladies qui coûtent la vie à des milliers d’enfants chaque année.

Se laver les mains au savon ou à la cendre aux cinq moments clés de la journée réduirait de près de 50% le nombre de décès dus à la diarrhée !

Lors de nos projets dans les pays en développement, nous mettons un point d’honneur à organiser des camps de sensibilisation afin que la population locale prenne pleinement conscience de l’importance de l’hygiène ainsi que de l’utilisation et la consommation d’une eau saine.

Ce geste simple que nous répétons plusieurs fois par jour et ce, presque sans s’en rendre compte, est une solution simple et peu onéreuse qui contribue à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement en réduisant de deux tiers le nombre de décès d’enfants de moins de 5 ans.

Se laver les mains, le geste le plus simple pour sauver des vies !

7 août. 2015

Des projets d’accès à l’eau potable au Népal

Les 25 avril et 12 mai dernier, deux tremblements de terre ravageaient le Népal faisant plus de 8.000 morts et 16.000 blessés. Les épicentres de ces tremblements se concentraient sur Katmandou et ses environs, dévastant tout sur leur passage.

Voici quelques mois que l’aide humanitaire travaille sans relâche pour réhabiliter le pays. C’est dans cette optique qu’objectif Ô a lancé un appel aux dons.

Au total, une dizaine d’écoles ainsi que les villages voisins pourront bénéficier de nos projets d’accès à l’eau potable plus que jamais indispensables dans ces situations. Permettre aux écoliers et villageois d’avoir un accès facile à l’eau potable est le but de cette mission.

Avec notre partenaire népalais, nous avons ciblé plusieurs régions en périphérie de Katmandou où apporter notre aide.

Pour atteindre nos objectifs, nous faisons appel à votre générosité.

Aidez-nous à leur offrir un peu de dignité dans ces épreuves.

Faites un don au BE80 0015 0050 0777

Toute l’équipe d’objectif Ô vous remercie d’avance !

16 avr. 2015

objectif Ô participe au « Walk For Water »

Durant la matinée du 20 Mars 2015, avec 4 autres associations, objectif Ô a participé à l’évènement « Walk for Water ». Cette journée, organisée par GoodPlanet, s’inscrivait dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Eau.

Floriane, chargée de l’éducation au développement, avait recrée un espace ludique afin d’inspirer les enfants et les sensibiliser encore et toujours à la problématique de l’eau potable dans le monde. A l’aide d’un décor de pirate, de panneaux visuels et de jeux de rôles, l’animatrice a fait prendre conscience aux enfants de leur consommation d’eau quotidienne mais les a aussi confronté à la vie d’un enfant congolais.

La conclusion finale : « L’eau, c’est un trésor ! Prenons soin de cet Or Bleu… »

9 avr. 2015

Le 22 mars, Journée Mondiale de l’Eau

Cette année encore, objectif Ô participait à la Journée Mondiale de l’Eau en prenant part à plusieurs activités mais aussi en proposant aux écoles où nous avions réalisé des animations de se joindre à cette mobilisation…

Le 22 mars fut l’occasion pour des écoles de Bruxelles et Wallonie de lever leurs gourdes à la santé de l’eau.

Une action symbolique qui prouve bien que les jeunes belges sont conscients de la problématique de l’accès à l’eau potable et n’hésitent pas à se mobiliser !

Merci à tous les élèves et professeurs qui ont répondu présent …

Quelques témoignages sur cette activité :

Violette :  » En Afrique, les enfants doivent marcher longtemps pour trouver de l’eau alors que chez nous il suffit de tourner le robinet. On a de la chance, nous »

Martin : « C’était chouette de tous être dans la cour, tous en bleu et de crier de l’eau, de l’eau! »

Françoise Deweerdt : « Ils ont tous participé avec beaucoup d’énergie et de dynamisme et avaient tous au minimum un détail vestimentaire bleu. Pour la plupart, ils étaient habillé en bleu des pieds à la tête. »

12 jan. 2015

Haïti, le 12 janvier 2010 à 16h53

Un tremblement de terre d’une magnitude de 7.0 dévaste tout un pays, mettant à la rue plus d’1,5 millions de personnes et faisant plus de 230.000 morts.

2 minutes et 30 secondes, c’est le temps qu’il a fallu pour plonger toute une nation dans une catastrophe sans précédent.

haiti-earthquake-2010-1-15-14-46-37Au-delà des dégâts matériels et des pertes humaines, de graves problèmes sanitaires et sécuritaires compliquent la situation. Les conditions d’hygiène, le manque d’assistance médicale, de nourriture et d’eau potable provoquent la propagation de maladies mortelles.

5 ans après, la reconstruction continue. Des bâtiments officiels, des hôpitaux, des écoles, des habitations voient le jour. Des projets visant à la relance de l’agriculture, à l’accès à l’eau potable, aux sanitaires de base et à l’éducation sont mis en place.

Aujourd’hui encore, environ 35% de la population haïtienne n’a pas accès à l’eau potable.

En 2010, objectif Ô a réalisé une mission d’urgence. Seulement 10 jours après le séisme, une équipe se rendait sur place afin d’installer des chlorateurs d’eau sur les systèmes de distribution. Grâce à ce procédé, l’eau rendue potable fut distribuée de manière quotidienne à environ 30.000 personnes.  Une mission similaire aura lieu l’année suivante pour le même nombre de bénéficiaires. En Belgique, des actions de sensibilisation sont organisées pour éveiller la conscience du public et des événements de récolte de fonds sont mis en place.

5 ans que Haïti et sa population se mobilisent pour reconstruire un pays. Il reste énormément à faire. Cette année, objectif Ô espère retourner en Haïti pour réaliser sa mission : donner accès à l’eau potable.

3804

Nous avons évidemment une pensée émue pour tous ceux qui ont souffert de cette catastrophe et qui en souffrent encore.

Aujourd’hui, nous faisons appel à votre générosité. Plus que jamais, nous avons besoin de vous ! Sans quoi, notre travail relève de l’impossible. L’accès à l’eau potable et la construction de latrines coûte beaucoup d’argent mais sauvent également beaucoup de vie et permettent à un grand nombre de bénéficiaires de survivre dans des conditions de vie décentes.

Ils comptent sur nous…

Faites un don à objectif Ô et ensemble, donnons droit à la vie !

BE80 0015 0050 0777

Merci !

11 déc. 2014

Jean-Philippe Watteyne soutient objectif Ô lors de son souper de Gala

Cette année encore, objectif Ô organise un souper de Gala pour récolter des fonds afin de poursuivre ses projets d’accès à l’eau potable dans les pays en développement.

Jean_Philippe_Watteyne copyFinaliste de l’émission Top Chef en 2013 sur TF1, la créativité et le talent de ce Chef belge n’est plus à prouver. A seulement 33 ans, Jean-Philippe Watteyne jongle entre ses deux restaurants situés à Mons : « iCook » et « Le Bistro de Jean-Phi ». Il prône une cuisine gastronomique et inventive centrée autour du produit.

Plusieurs fois récompensé, ce jeune Chef concoctera pour le souper de Gala d’objectif Ô et ses invités un repas gastronomique et de qualité.

Cette année, la soirée de Gala aura lieu le dimanche 08 Février à l’Ecole Hôtelière de Wavre.

Nous sommes évidemment très heureux de pouvoir compter sur un Chef comme Jean-Philippe et le remercions pour son engagement !

Jean-Philippe Watteyne c’est…
Un Fouet d’Or du Chef le plus inventif au Guide du Vif 2013-2014
Une toque et un 14/20 dans le guide Gault & Millau 2013
Une final concours Meilleur Artisan-Cuisinier de Belgique 2012 (2e place)
Une final du concours Prosper Montagné 2011 et 2010

Pour découvrir son univers, cliquez ici 

17 oct. 2014

L’enfant des Etoiles au profit d’objectif Ô (09/11 à 14h)

L’enfant des étoiles est avant tout une association dynamique qui crée une symbiose entre l’enfance et les adultes et des synergies entre les mondes associatif, éducatif, culturel, politique et économique. Aujourd’hui reconnue comme l’une des plus importantes en Belgique, cette association oeuvre pour l’enfance et la jeunesse.

L’action de l’Enfant des Etoiles cherche à créer une oeuvre artistique originale, mêlant la danse, le chant, des enfants, des adultes,… Le développement pédagogique d’un thème qui offre à toutes les écoles belges la possibilité de s’associer au projet et d’y intéresser des milliers d’élèves est également au centre de leurs préoccupations.

Chaque projet est également associé à plusieurs coups de coeur que l’Enfant des Etoiles soutient. Cette année, nous avons la chance de participer à cette aventure, tout comme les associations Ti Gout Dlo et SOS Haïti. Le spectacle s’appelle Maïre et a pour cadre les Caraïbes au XVIème siècle, peu après la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb.

Cette association qui fait ses preuves depuis des années reproduira son spectacle du 30 octobre au 10 novembre.

L’après-midi du 09 novembre sera consacré aux coups de coeur. Réservez donc pour ce jour et venez nous rejoindre.

Réservations et informations sur leur site : www.lenfantdesetoiles.com

affiche 150

Page suivante »