L’année académique 2015—2016 a permis à notre ASBL de sensibiliser près de 2000 enfants. Ceci sans compter la sensibilisation via les mallettes pédagogiques. Ces mallettes ont été louées durant toute la deuxième partie de l’année, c’est-à-dire depuis janvier. Elles ont d’ailleurs toutes été sollicitées.

 

  • République Démocratique du Congo : 318 enfants sensibilisés
  • Inde : 219 enfants sensibilisés
  • Haïti : 125 enfants sensibilisés

Au total : Près de 2662 enfants ont été sensibilisés par les actions de notre ASBL !


Le 22 mars 2016, nous fêtions la Journée Mondiale de l’eau !

En 1992, L’Assemblée Générale des Nations-Unies a désigné le 22 mars comme étant la journée mondiale de l’eau ; World Water Day. Cette journée a été créée dans le but d’échanger autours de l’eau, d’apprendre de nouvelles choses sur cette ressource mais aussi d’entreprendre des actions de sensibilisation pour la préserver.

Cela fait plusieurs années qu’objectif Ô s’implique lors de cette journée. Nous faisons déjà de la sensibilisation tout au long de l’année, il était donc indispensable que nous affichions nos valeurs en cette journée.
Pour ce faire, nous nous sommes rendus à l’école de Nouma, fille de Jean-Denis Lejeune et Alao Kasongo. Nouma est une petite fille de 1ère marternelle. Mais comment sensibiliser un public aussi jeune ? Nous avons voulu tenter de relever le défi en cette journée spéciale. La sensibilisation a été faite à partir d’un livre créé et édité par objectif Ô. L’auteur, Floriane Dupas, a voulu inventé une histoire pour sensibiliser les touts petits à la problématique de l’eau. Dans celui-ci, nous retrouvons Tom, jeune garçon dont le village est subitement privé d’eau.
D’autres activités ont été mise en place ce jour-là, notamment des discussions à propos d’enfants plus pauvres ou encore des nos activités quotidiennes où nous consommons de l’eau. Cet événement a été médiatisé pour sensibiliser un public plus large. La presse écrite La Meuse a relayé l’information dans son célèbre journal.

 

13 mai 2016 – Animation spéciale

Mais que s’est-il passé le vendredi 13 mai ? Rien de malheureux, je vous rassure ! Cependant, un événement spécial a bien eu lieu entre les murs de l’école primaire de l’Air Pur de Seraing. En effet, les élèves de 3C ont bénéficié d’une animation sur l’eau. Mais attention ! Contrairement aux animations données habituellement par objectif Ô, celle-ci portait plus spécifiquement sur LES CONFLITS LIÉS À L’EAU.

PART I
Les élèves ayant déjà assistés à une animation sur l’eau l’année précédente, il était indispensable de vérifier si leurs connaissances en la matière n’avaient pas été oubliées en cours de route. Je vous laisse deviner… Hé oui ! Les élèves de 3ème C furent très forts ! Ils signent d’ailleurs un sans faute à notre fameux Quizz de l’Ô.
PART II
Après avoir revu ces quelques notions de base, nous avons abordés ensemble la problématique des conséquences du manque d’eau. Tout cela a l’air bien complexe… Mais ne vous inquiétez pas ! Cette problématique avait été très bien illustrée au sein du livre « Qui a volé l’eau? ». Livre entièrement créé par notre ancienne chargée de l’éducation au développement, Melle Floriane Dupas. C’est ainsi que nous avons conté l’histoire de Tom et sa famille dont le village fut privé d’eau… Mais par qui ?!
PART III
Lorsque l’on manque d’eau, cela peut rapidement se transformer en un prétexte de conflit. C’est ce qu’objectif Ô a tenté d’expliquer aux élèves de 3C via quelques mise en situation. Deux mini jeux ont été élaborés. Le premier pour montrer aux enfants quelle devrait être la réalité de ce monde : tout le monde devrait pouvoir bénéficier d’un accès à l’eau. Le deuxième a été pensé pour que les enfants réfléchissent au moyen de fournir de l’eau à tous. Nous avons directement remarqué lors de ce jeu que certains élèves partageaient directement leur eau, le but était atteint !
PART IV 
La dernière partie de cette journée d’animation fut plus créative. Les élèves de 3C ont customisé des gourdes !

 

Pourquoi ? Car notre ASBL a décidé de mener une action sur le terrain. Celle-ci consiste en un échange scolaire avec des écoles de Kinshasa. Comme vous le savez, objectif Ô ne cache pas son implication face aux enfants qui meurent chaque année d’un manque d’accès à l’eau. Via l’envoi de ces gourdes customisées, nous voulions afficher notre soutien et nos encouragements à ces enfants. Leur prouver que nous pensions à eux, pas seulement les adultes conscients mais également des enfants comme eux qui sont qui sont sensible à leurs difficultés.

 

Suite à cette animation sur les conflits liés à l’eau, nous avons décidé de mettre en place un bar à eaux. Pourquoi ? Dans un premier temps, pour financer notre projet et dans un second temps pour mettre l’accent sur le fait qu’ici, en Belgique, nous avons énormément d’eau. Nous en avons tellement que, lors de cette action, nous avons réussi à faire goûter 15 eaux différentes aux enfants.
Lorsque nous définissons l’eau, nous disons bien souvent qu’elle est insipide. Mais nous avons pu remarquer que selon l’endroit où elle stagne, selon les traitements qu’elle subit, l’eau peu parfois avoir un goût ! C’est ce que les enfants ont découvert durant la semaine du 16 au 21 mai 2016. Entre eaux plates, eaux pétillantes, eaux de source, eaux minérales, eaux aromatisées,… Ce fut un festival de sensation pour les papilles !

 

Cette action nous a permis de récolter près de 110€.
Ce fut une belle réussite pour notre ASBL ainsi que pour la section primaire de l’Air Pur de Seraing.
Énormément d’enfants et donc de parents se sont senti concerné par cet appel.